Willkommen auf der Website der Gemeinde Confignon



Sprungnavigation

Von hier aus k?nnen Sie direkt zu folgenden Bereichen springen:
Startseite Alt+0 Navigation Alt+1 Inhalt Alt+2 Suche Alt+3 Inhaltsverzeichnis Alt+4 Seite drucken PDF von aktueller Seite erzeugen

Nouveau quartier des Cherpines ou la métamorphose d'un territoire


Ce grand projet urbanistique à cheval sur les communes de Confignon et Plan-les-Ouates, verra le nombre d'habitants confignonnais doubler à l'horizon 2020, passant de quelque 5000 à 10'000. Une métamorphose passionnante et délicate, planifiée avec soin par tous les acteurs.

Issu du Plan directeur cantonal 2015, le projet des Cherpines a démarré durant l’été 2008.

Le futur quartier, à cheval sur les communes de Confignon et Plan-les-Ouates (PLO), accueillera de nombreux logements, mais aussi des infrastructures scolaires, sportives, culturelles, ainsi que des espaces verts. La mobilité douce y sera favorisée, avec notamment le futur tram 18 qui le reliera, entre autres, à la commune française de Saint-Julien-en-Genevois.

Des communes proactives
Les communes de Confignon et PLO ont dès le départ été très pro-actives, afin de prévoir les équipements nécessaires pour bâtir un quartier dans lequel il fait bon vivre, ce qui n’avait été réalisé dans que peu de fois par le passé.

Première étape : des études de faisabilité
Dans une première étape, les deux communes et le Canton ont initié des études de faisabilité afin de déterminer les capacités du territoire avant d'entamer des études plus approfondies. Divers scenarii y ont été envisagés en tenant compte des volontés communales et cantonales. En parallèle, les travaux et négociations en vue d’une modification des limites de zones ont été menées.

Deuxième étape : un concours
Suite aux résultats de l’étude de faisabilité, un concours sous forme de mandat d’études parallèles a été organisé, pour lequel quatre équipes ont été sélectionnées. Le lauréat, le groupement FHY, a été désigné par un comité d’évaluation comprenant des experts dans diverses thématiques (urbanisme, mobilité, sociologie, environnement), des acteurs politiques communaux, ainsi que l’association des habitants des Cherpines (ARPAAC). Il s'est vu attribuer le mandat pour la réalisation du Plan directeur de quartier (PDQ).

Troisième étape : le plan directeur de quartier (PDQ)
FHY a débuté les travaux du PDQ en janvier 2011 sur la base d’un cahier des charges défini. Des groupes de travail par thématiques comprenant des experts et des représentants de la société civile ont été créés afin d’alimenter la réflexion du mandataire.
Des rencontres avec les propriétaires et des séances d'information pour la population ont eu lieu durant tout le processus. Exemple : les tables rondes du 17 mars 2012.

Un quartier sous le seau de la durabilité
En parallèle, les communes ont participé au programme pilote fédéral de l’outil d’évaluation des quartiers durables Sméo, mis sur pied par l’Office de l’environnement, afin d’évaluer et modifier le projet des Cherpines sous l’angle de la durabilité.

Quatrième étape : mise place d'une Maîtrise d'oeuvre urbaine (MOEU)
Les autorités et la direction de projet ont souhaité mettre une place une Maîtrise d’œuvre urbaine (MOEU) pour remplir plusieurs missions telles l’approfondissement de certaines thématiques pouvant servir comme études préalables aux Plans localisés de quartier (PLQ).

L’urbanisation de 58 hectares étant un processus lent, il était primordial d’avoir un coordinateur suivant l’ensemble des travaux.

Cinquième étape : la MOEU rend sa copie
En 2014, la MOEU, confiée au groupe Urbaplan, expose le résultat de ses travaux en vue de l'établissement des Plans localisés de quartiers.

Tous les détails dans le numéro de septembre 2014 du Confilien