Willkommen auf der Website der Gemeinde Confignon



Sprungnavigation

Von hier aus k?nnen Sie direkt zu folgenden Bereichen springen:
Startseite Alt+0 Navigation Alt+1 Inhalt Alt+2 Suche Alt+3 Inhaltsverzeichnis Alt+4 Seite drucken PDF von aktueller Seite erzeugen

précédent | suivant

Cressy : des légumes à la place du bitume

 

Potagers en bacs à Cressy
 

Le projet fait suite à la demande d’habitantes de valoriser l’espace entre leurs immeubles, avec des potagers en bacs. Leur motivation a fait germer un projet à l’échelle du quartier, en partenariat avec la Commune de Confignon.

La démarche participative s’est déroulée en plusieurs phases durant le printemps 2016 :

Tout d’abord, une invitation à une séance d’information a été distribuée en tout-ménage aux habitants du quartier. Cette séance d’information a eu lieu début mars en présence des Conseillers administratifs délégués au Développement durable de Bernex et Confignon, Messieurs Cyril Huguenin et Dinh Manh Uong, et a rassemblé une quarantaine de personnes ; les intéressés se sont alors inscrits aux ateliers.

Trois ateliers ont pris place entre mars et avril pour récolter les envies, définir le lieu d'implantation, ainsi que le type de « jardins » réalisables. Un site a rapidement retenu l’attention des participants : centrale, la pointe de la boucle de rebroussement du bus a été perçue comme un espace délaissé, qu’il serait opportun de rendre plus vert et convivial avec des potagers en bacs.
Une mandataire « participation » et un « jardinier-conseil » ont animé ces ateliers, débouchant sur un projet concret, simple et réalisable avec tous les participants. Point important: ce projet devait être réversible, l’avenir de cette place n'étant pas figé.

Le chantier
Le chantier s'est tenu les 13 et 14 mai avec l’aide du menuisier et d’un jardinier de la Commune de Bernex. Première partie : un atelier « bois » lors duquel les participants ont traité les planches en les brûlant en surface (traitement thermique), puis en les enduisant d’huile de lin contre la pourriture. Les planches ont alors été assemblées en bacs (de 1.20 x 4 mètres et 1.20 x 1.20 mètre). Ces dimensions permettent de jardiner de part et d’autre de chaque bac. Etape suivante : l’agrafage d’une couche perméable (géotextile) pour accueillir le substrat. Une fois les 15 bacs disposés sur la « pointe », ils ont été remplis avec plus de 5 tonnes de fumier de cheval ! Sur ce fond, une couche de paille a été déposée. La culture sur paille permet d’avoir beaucoup de nutriments sur une épaisseur relativement fine.

Le jardinage
Des principes de gestion écologique ont été définis au préalable dans une charte que chaque participant a signée et s’engage à respecter. L’« Association des potagers de Cressy » a été créée pour la gestion et l’entretien de ces potagers. Elle s’est organisée pour la répartition des bacs, afin que chacun puisse commencer à planter ses plantons et graines.
Trois grands et quatre petits bacs sont gérés collectivement par les participants qui le souhaitent. Les autres grands bacs sont partagés entre deux ménages. Un atelier « conseils et plantations pour jardins écologiques » a été organisé avec le jardinier-conseil, lors duquel de nombreuses notions de culture écologique ont été expliquées, comme par exemple la plantation de fleurs indigènes pour favoriser la présence d’insectes auxiliaires.

Succès du projet
L’enthousiasme et la motivation du groupe, tout comme le caractère fédérateur de ces potagers sont les éléments primordiaux du succès du projet. Réunir des habitants pour faire vivre cet espace avec le vif souhait de construire quelque chose ensemble en est l’une des grandes forces.

Les atouts de ces potagers sont multiples : la valorisation d’un espace public, la satisfaction de répondre aux souhaits des habitants de concert avec eux, ou encore la sensibilisation aux enjeux de la culture écologique et de la nourriture de proximité.

De plus, ces jardins sont un bel exemple de projet participatif réalisé de manière intercommunale avec et pour les habitants. Ils s'inscrivent dans une perspective évidente de développement durable, valorisant l’axe « social », qui s’illustre par la diversité des participants (générationnelle, culturelle et en matière d'expériece du jardinage). La dimension fédératrice du projet a permis aux habitants de se rencontrer et d’échanger autour des thématiques des potagers, de la nature en ville ou encore de la problématique des semences brevetées.

Début juin 2016, une inauguration festive et musicale a eu lieu en présence des deux délégués au Développement durable fraîchement promus maires de leurs communes respectives. Un apéritif offert par les Communes suivi d’un souper canadien convivial comprenant des spécialités confectionnées par les membres de l'association ont ravi les participants et habitants de Cressy réunis pour fêter cette belle réalisation.

vers l'aperçu